Une étude danoise faite sur des jumeaux a démontré que 90 % de notre longévité dépend de notre mode de vie. 10 % seulement déterminé par nos gènes. À Okinawa, au Japon, on y retrouve les femmes les plus âgées de toute la planète.

Dan Buettner, s’intéresse aux modes de vie des gens de ces cultures qui vivent jusqu’à 100 ans.

Lui et son équipe ont parcouru le monde pour visiter des régions où des femmes et des hommes vivaient jusqu’à 100 ans et ce, en bonne santé et toujours actif. Comme ce chirurgien de 97 ans qui pratique 20 chirurgies au cœur chaque mois.

Ils ont dressés une liste de caractéristiques des cultures et de ses habitants qui vivent…vieux ! 

1. Ils ne font pas de sport. À la place, ils vivent de façon à vivre constamment en faisant de l’activité physique. Ils n’appuient pas sur un bouton deKitchen Aid pour faire un gâteau, ils brassent à la main. Quand ils font du sport, c’est pour le plaisir. Comme la marche, qui soit dit en passant, est le seul moyen prouvé pour empêcher le déclin cognitif.

2. Ils ralentissent. Certains prient, d’autres vénèrent leurs ancêtres. 15 minutes par jour suffisent. Quand on est pressés ou stressés, nous vivons, sans nous en rendre compte évidemment,  une réaction inflammatoire qui est d’ailleurs associée à l’Alzheimer et aux maladies cardiovasculaires. Ralentir modifie cet état inflammatoire à un état anti-inflammatoire. 

3. La viande et l’alcool ne sont pas exclus, mais ils se nourrissent principalement de végétaux, avec des légumes très colorés et mangent huit fois plus de tofu que les américains. Plus important que ce qu’ils mangent, c’est COMMENT ils mangent. Ils évitent, grâce à plusieurs stratagèmes, de trop manger, comme réduire la taille des assiettes et utilisent le régime de Confucius. Des mots prononcés avant leurs repas pour se rappeler d’arrêter de manger quand leur estomac est plein à 80% : le régime Hara Hatchi Bu.

4. Leurs comportements sociaux sont au centre de leur vie, comme le fait d’être bien entourés, d’avoir des amis qui se soutiennent durant toute leur vie, auraient aussi un impact important sur la longévité. Ils prennent soin des enfants, mais aussi des plus vieux. 

5. En Amérique, comme l’explique Dan Buettner, nous divisons notre vie en deux parties. Notre vie professionnelle et la retraite. À Okinawa, il n’existe pas de mot pour parler de la retraite. « À la place, il y a un mot qui donne un sens à toute leur vie, ce mot est  Ikigai (生き甲斐) ». Ce mot signifie : « la raison pour laquelle vous vous levez chaque matin ».

// Commentaires fermés sur La raison pour laquelle vous vous levez chaque matin