Parce que la motivation, c’est une belle idée, c’est un feeling exaltant quand il est là, mais le reste du temps, quand il dort, quand il va s’inspirer ailleurs (parce la motivation a le droit, elle a une vie) on fait quoi ? On fou tout en l’air en attendant ? NANON !

Le coaching de 4 mois a débuté cette semaine ! Les filles qui participent auront leur manuscrit prêt à être corrigé (et remis aux maisons d’édition) en décembre, ce décembre, oui en 2018 !

Je suis fière de ces écrivaines PAS pour leur talent, PAS pour leurs idées, mais en tout premier lieu parce qu’elles ont pris la DÉCISION de se lancer. En prenant la décision et en investissant temps (et argent) dans ce coaching, elles savent qu’elles doivent mettre les efforts de l’avant au cours des prochaines semaines.

La motivation est importante, c’est un souffle qui nous pousse à nous dépasser. Écrire un livre ou lancer une business peut nous faire sentir tout croche souvent. Parce que l’avion décolle FACE et CONTRE le vent. La motivation n’est pas TOUJOURS présente, c’est pour ça qu’il faut cultiver la discipline.

La discipline est le résultat de gestes répétés qui deviennent une routine. La routine, c’est deux choses. Une qui peut te servir et l’autre te nuire, tout dépend de la façon que tu la gère :

La routine est une :

Habitude d’agir ou de penser devenue mécanique.

ET
 

L’ensemble des habitudes et des préjugés considérés comme faisant obstacle au progrès.

CHANGER une habitude, c’est travailler à contre-courant, parce les croyances et comportements que nous avons enregistrés depuis toujours sont du côté de la partie inconsciente de notre belle machine qu’est le cerveau. Les lectures inspirantes qu’on fait pour s’améliorer, les bonnes résolutions qu’on tente d’intégrer dans notre quotidien, elles, sont conscientes.

Mais le problème, c’est que le conscient et l’inconscient, ben y se parlent pas souvent. Sont pas en chicane, c’est juste que leur vie a pris des chemins différents.

La seule façon d’intégrer une nouvelle habitude, selon un biologiste américain reconnu (Bruce Lipton), c’est :

1.      L’hypnose ;

2.      Les habitudes ;

3.      Ou la psychologie de l’énergie.

Question de retrouver ta motivation (et de donner un bon coup de pouce à ta discipline), tu me connais, je ne te laisse jamais sans quelques trucs :

1. Écris ce que tu veux

Écris sur papier tes objectifs. Si tu les laisses dans ton esprit, comment veux-tu passer à l’étape suivante de réalisation des rêves, c’est-à-dire, faire un plan ? Si tu n’as aucune idée quels sont tes objectifs, écris simplement ce que tu aimerais réaliser d’ici ta prochaine décennie !

2. Poses-toi les quatre questions suivantes

– Qu’est-ce qui me passionne ? (tu aimes faire quoi)

– Qu’elle est ma mission ? (ce dont le monde a besoin)

– Qu’elle est ta vocation ? (t’es bon en quoi)

– Comment je pourrais en faire un travail ? (comment tu pourrais être payé pour)

3. Entoure-toi de positif

Des nouvelles, des gens, des événements, de tout ce qui t’élève plutôt que le l’inverse.

3. Donne-toi un espace

Mets ta couleur dans ta maison, ton bureau ou simplement dans la pièce dans laquelle tu passes le plus de temps ! Des images, des phrases, des affiches, tout ce qui te fait vibrer ! Tu peux même encadrer ton visionboard.

Pour arriver à te reconnecter avec ce qui te fait vibrer et ressentir les émotions reliées à un succès du passé ou une expérience agréable, tu dois te mettre en action (as-tu vu ça comment je boucle la boucle de ce billet, que j’ai débuté en parlant de se mettre en action ? J’ai un petit velours en ce moment, laisse-moi savourer ce petit plaisir d’auteure coupable)….

C’est fait ! Je disais donc, par expérience du moins, que pour me mettre en action, j’ai besoin de deux choses :

  1. De la motivation ;
  2. Le courage de dépasser mes peurs. 

Au final, l’action et la discipline, c’est un beau party de famille plate qui lève pas tant et aussi longtemps que la motivation n’a pas mis le feu à la place. En même temps, le party a BESOIN de l’action et de la discipline, sinon, ça serait le free for all !

Donc, on fait quoi avec ces trois concepts pour faire de sa vie un best-seller? On. Travaille. Sur. Soi. À. Tous. Les. Jours. Non, il n’y a pas de formule magique, MAIS, il y a un maudit gros coffre à outils pour y arriver par exemple.

Un de ces outils est 10 façons de rester motivée pis faire ce que t’as à faire (#badassattitude) !

Je sais, le titre est très long, mais c’est disponible GRATUITEMENT dans le groupe Les écrivaines sur Facebook. Rejoins-nous pour y trouver d’autres outils gratuits comme :

  • Guide pour les auteures de chicklit qui veulent être publiées ;
  • Affirmations pour écrivaines ;
  • Méditations créatives pour écrivaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *